« Hollande n’a ni leadership ni vision » – Interview du 8 septembre 2015

Interview de Guillaume Larrivé – Le Figaro – 8 septembre 2015ItwFigaro8septembre2015

La France va devoir accueillir pour commencer 24.000 migrants supplémentaires. Qu’en pensez-vous?

François Hollande réagit bien tardivement. Il n’a ni leadership ni vision. La priorité, c’est de créer, à proximité de la zone irako-syrienne et avant toute traversée de la Méditerranée, des centres internationaux de rétention des demandeurs d’asile.

Comment procéder?

Il faut choisir les personnes qui seront accueillies provisoirement non seulement en Europe mais aussi en Amérique du Nord, et dans les pays du monde arabe, comme l’Arabie Saoudite. J’insiste: il ne s’agit pas d’installer définitivement en France une partie de la population du Moyen Orient, mais d’accueillir provisoirement des victimes des islamistes de Daech jusqu’à leur retour dans leurs pays, quand la pays sera revenue, avec la destruction du pseudo Etat islamique.

Mais que faire des centaines de milliers de migrants économiques?

Les policiers, aux prises avec la réalité du terrain, le déplorent : aujourd’hui, malgré tous leurs efforts, on ne renvoie quasiment plus les clandestins dans leurs pays d’origine ! A Calais, par exemple, où les illégaux affluent par dizaines de milliers, seuls 613 Albanais, 161 Ukrainiens, 10 Moldaves, 8 Kosovars et 6 Turcs ont été éloignés depuis le 1er janvier, souvent vers l’Italie. Beaucoup reviennent. C’est un système absurde! On entretient une noria sans fin qui ne règle en rien le problème structurel de l’immigration clandestine subsaharienne. Il faut organiser des vols groupés vers les pays de provenance. Les reconduites doivent être effectives.

Propos recueillis par Jean-Marc Leclerc